Empreinte moderne : déroulé du sceau-cylindre RS 7.120 (Louvre AO18548)
(© Mission de Ras Shamra)
Les harpès d’Ougarit

Les harpès d’Ougarit

équipe de recherche: Valérie Matoïan, Juan-Pablo Vita

Presque quinze années après la présentation par Charles Virolleaud, dans Syria 1922, de la découverte à Byblos d’un hypogée royal du Bronze moyen dont le mobilier comprenait, entre autres, une splendide harpè décorée du motif de l’uraeus, Claude Schaeffer publie dans la même revue la harpè en bronze RS 7.187 (Alep 4180), mise au jour au printemps 1935 à Ras Shamra. L’importance de cette découverte à Ougarit, mise au jour lors de la fouille du secteur de la « Ville Basse est », conduisit le fouilleur à nommer un axe de circulation voisin du lieu de la trouvaille « rue de la harpé ».
Célèbre depuis sa découverte, l’œuvre a été maintes fois reproduite et est intégrée dans les nombreuses études et synthèses portant sur cette catégorie d’armes, associée au monde divin et à la royauté, qui sont parues au cours des dernières décennies.
L’étude contextuelle de l’arme n’a toutefois jamais été réalisée. La découverte de documents d’archive inédits (fonds Schaeffer du Collège de France) et leur analyse nous ont permis de localiser avec une relative précision le lieu de la découverte de l’arme RS 7.187 et de reprendre le dossier des harpès à Ougarit à la lumière de cette nouvelle documentation et des découvertes récentes, dans une perspective associant les données archéologiques, iconographiques et textuelles (étude à paraître dans le volume XXVI de la série Ras Shamra – Ougarit ».

Bibliographie

Dardaillon E. 2004, notice : « 151. Harpé », in Y. Calvet et G. Galliano (éds), catalogue d’exposition : Le royaume d’Ougarit. Aux origines de l’alphabet, Ed. Musée des Beaux-Arts de Lyon et Somogy, Paris – Lyon, p. 167.
Gernez G. 2007, « Des armes et des hommes. La question des modèles de diffusion des armes au Proche-Orient à l’âge du Bronze », in P. Rouillard (éd.), Mobilités, Immobilismes. L’emprunt et son refus, Maison René-Ginouvès, Archéologie et Ethnologie, Éditions De Boccard, Paris, p. 119-134.
Philip G. 1989, Metal Weapons of Early and Middle Bronze Age in Syria-Palestine, BAR International Series 526, Oxford.
Schaeffer C.F.-A. 1937, « Les fouilles de Ras Shamra-Ugarit. Huitième campagne », Syria 18, p. 125-154.
Shalev S. 2004, Swords and Daggers in the Late Bronze Age Canaan, Prähistorische Bronzefunde IV, 13, Stuttgart.
Virolleaud Ch. 1922, « Découverte à Byblos d’un hypogée de la douzième dynastie égyptienne », Syria III, p. 273-290.
Vita J.-P., Matoïan V. 2008, « Le roi et l’armée », in M. al-Maqdissi et V. Matoïan (éds), « L’Orient des palais ». Le Palais royal d’Ougarit au Bronze récent, Documents d’archéologie syrienne XV, Direction Générale des Antiquités et des Musées, p. 258-264.

Harpè en bronze RS 7.187 d’Ougarit, Bronze récent
(© Mission de Ras Shamra).

Empreinte moderne du sceau-cylindre en pierre RS 4.129, H. 2,8 cm, Bronze récent, Minet el-Beida
(© Mission de Ras Shamra).

libero quis, id, ut elit. libero risus fringilla suscipit felis ut