Empreinte moderne : déroulé du sceau-cylindre RS 7.120 (Louvre AO18548)
(© Mission de Ras Shamra)
Les listes métrologiques d’Ougarit

Les listes métrologiques d’Ougarit
des textes pédagogiques portant sur les poids et mesures

équipe de recherche: Étienne Bordreuil

Les listes métrologiques sont des tablettes d’apprentissage des nombres et des unités de mesure. En Mésopotamie, à l’époque paléo-babylonienne, elles sont largement représentées dans la documentation textuelle de Nippur et connues à Mari, ville du Moyen-Euphrate syrien. Elles apparaissent aussi dans la documentation paléo-assyrienne de Kaniš.
Concernant Ougarit à la fin du Bronze récent, relativement peu d’exemplaires ont été mis au jour sur le tell de Ras Shamra. Une tablette entière et dix fragments sont actuellement publiés et proviennent de la maison dite « de Rapʾānu » dans le quartier « résidentiel », de l’Acropole et de la maison dite « aux textes magiques » dans la tranchée « Sud Acropole ».
Ces grandes tablettes rectangulaires peuvent être classées en trois catégories en fonction de leur mise en page : celles à quatre colonnes, celles à six colonnes, et les fragments indéterminés. Ces textes sont écrits en cunéiforme mésopotamien, essentiellement sous la forme de logogrammes. Chaque colonne se divise en trois sous-colonnes : celle de gauche comportent des nombres en ordre croissant, celle du milieu des unités de mesure, celle de droite permet d’identifier la section considérée : capacités, poids, surfaces.
Ces listes métrologiques sont l’objet de débats entre spécialistes, du point de vue de leur appartenance à un genre littéraire en particulier. Certains les classent parmi les listes lexicales. D’autres les rattachent aux textes mathématiques.

Bibliographie

Michel C. 1998, Les marchands et les nombres: l’exemple des Assyriens à Kaniš, in J. Prosecky (éd.) Intellectual Life of the Ancient Near East. Papers presented at the 43 rd Rencontre assyriologique internationale, Prague, July 1-5, 1996, Prague, p. 249-267.
Chambon G. 2002, « trois documents pédagogiques de Mari », in D. Charpin et J.M. Durand (éd.), Florilegium marianum VI : Recueil d’études à la mémoire d’André Parrot, Mémoires de NABU 7, Paris, p. 497-503.
Proust C. 2008, « Les listes et les tables métrologiques, entre mathématiques et lexicographie », in R.D. Biggs, J. Meyers et M.T. Roth (éd.) Proceedings of the 51st Rencontre Assyriologique Internationale Held at the Oriental Institute of the University of Chicago, July 18-22, 2005, SAOC 62, Chicago, p. 137-153.
Bordreuil É. 2013, « Le déchiffrement des listes métrologiques en cunéiforme suméro-akkadien de Ras Shamra-Ougarit », in P. Bordreuil, F. Ernst-Pradal, M.G. Masetti-Rouault, H. Rouillard-Bonraisin et M. Zink (éds), Les écritures mises au jour sur le site d’Ougarit (Syrie) et leur déchiffrement 1930-2010. Commémoration du quatre-vingtième anniversaire du déchiffrement de l’alphabet cunéiforme de Ras Shamra-Ougarit. Actes du colloque international tenu au Collège de France le jeudi 2 décembre 2010, et à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres le vendredi 3 décembre 2010, Paris, p. 55-71.

Tablette RS 20.014 : liste métrologique à quatre colonnes, H. 18,8 cm, Ras Shamra, maison de Rapʾānu
(Mission de Ras Shamra, cliché É. Bordreuil).

RS 21.010 : liste métrologique à six colonnes, H. 11,5 cm, Ras Shamra, maison de Rapʾānu
(Mission de Ras Shamra, cliché É. Bordreuil).

elit. Aliquam Praesent vel, pulvinar ut amet,