Empreinte moderne : déroulé du sceau-cylindre RS 7.120 (Louvre AO18548)
(© Mission de Ras Shamra)
Les paysages du Levant nord et leur évolution

Les paysages du Levant nord et leur évolution

équipe de recherche: N. Jacob-Rousseau, B. Geyer

L’objectif est ici de tenter une restitution des paysages de la région de Ras Shamra et de leur éévolution sur les 200 dernières années, afin de pouvoir mieux approcher ce qu’a pu être la réalité de ces paysages à l’époque d’Ougarit. Après un premier travail mené sur les archives du fonds C. Schaeffer, qui a été présenté dans le volume XXV de la série « Ras Shamra – Ougarit », on a poursuivi la recherche et l’inventaire de documents cartographiques, photographiques (vues aériennes de diverses périodes depuis 1932), d’images satellites et de récits de voyageurs.

Les clichés du fonds Claude Schaeffer, conservé au Service des archives du Collège de France, représentent un des premiers témoignages visuels des paysages d’une région levantine il y a près d’un siècle. Destinées avant tout à illustrer les résultats des fouilles entreprises par l’archéologue sur les sites syriens de Ras Shamra et de Minet el-Beida, ces photographies ont une portée scientifique qui déborde pourtant largement le périmètre des deux fouilles. Elles proposent une vision inédite des campagnes du littoral nord-levantin, dans le contexte d’une société rurale qui était encore largement traditionnelle dans ses us et coutumes et qui, tout en étant déjà intégrée dans une forme « d’économie de marché » restait liée à la terre et devait subvenir à ses besoins. Un tel contexte n’est, toutes proportions gardées, pas fondamentalement différent de celui qu’ont pu connaître les Ougaritains à la fin du deuxième millénaire avant notre ère. Et le fonds propose un échantillon, certes restreint mais sans équivalent, des milieux ou des paysages régionaux qui existaient dans les années 1930, ce qui représente une aide précieuse aux recherches actuellement effectuées sur les paléoenvironnements, les ressources en eau, les structures hydrauliques et les modes d’irrigation, le couvert végétal, les ports du royaume antique, dans le cadre de la mission archéologique syro-française de Ras Shamra.

Bibliographie

Jacob-Rousseau N., Geyer B., 2016, Lire les paysages depuis le ciel ou comment les géographes restituent les environnements du passé, in V. Matoïan et T. Römer (dir.), Catalogue d’exposition : Ougarit entre Orient et Occident, Mission archéologique syro-française de Ras Shamra – Collège de France, p. 56-57.
Jacob-Rousseau N., Geyer B., 2017, Des paysages du nord du Levant révélés par les photographies aériennes : l’apport du fonds Claude Schaeffer, in V. Matoïan (dir.), Archéologie, patrimoine et archives I, Les fouilles anciennes à Ras Shamra et à Minet el-Beida, Ras Shamra – Ougarit XXV, Éditions Peeters, Leuven, p. 349-378.

Le littoral et, au premier plan, les fouilles de Minet el-Beida en novembre 1930. Au deuxième plan, le Nahr el-Faydh et, à l’arrière-plan, le massif du Baer-Bassit et le Djebel Akra
(Mission de Ras Shamra, fonds C. Schaeffer, Service des archives du Collège de France. Traitement numérique et infographie : G. Devilder, B. Geyer, N. Jacob-Rousseau)

Le paysage côtier de nos jours sur une image satellitale de 2005 : vergers à perte de vue, emprises du bâti sur le littoral (© Google Earth®)

Praesent ut non felis neque. tristique