Les actes du colloque international Société et religion à Ougarit

À paraître dans Ugarit-Forschungen 48 : les actes du colloque international Société et religion à Ougarit (Paris, Collège de France, 15-16 septembre 2016), organisé par Valérie Matoïan et Thomas Römer.

La longue tradition d’études pluridisciplinaires portant sur la civilisation ougaritique, révélée dès 1929 par les fouilles dirigées par Claude Schaeffer, est loin d’avoir tari la recherche. Bien au contraire, elle en souligne le dynamisme par l’étendue des enquêtes à mener, des voies à explorer et des approches à développer.
Ce colloque avait pour but d’explorer l’importance des études ougaritiques en les inscrivant dans des contextes des recherches sur les sociétés levantines et mésopotamiennes et de l’Asie mineure des deuxième et premier millénaires avant notre ère. Il s’agissait d’analyser comment la gestion du sociétal et du religieux à Ougarit peut être comparée aux sociétés voisines. La richesse des découvertes – ceci quelle que soit la source documentaire questionnée : textes, objets, images –, la profondeur historique que permet d’approcher la documentation ougaritique, la diversité des disciplines mises en œuvre stimulent la réflexion et la plupart des contributions à cette rencontre témoignent de l’apport des approches régionale et diachronique à notre connaissance.
Certains documents ougaritiques sont soumis à un réexamen, conduisant à une nouvelle interprétation. D’autres découvertes, issues des fouilles anciennes (et documentées notamment par les archives du fonds Schaeffer conservées au service des archives du Collège de France) ou de l’exploration récente du tell de Ras Shamra, sont inédites. Khozama al-Bahloul présente ainsi les résultats de ses fouilles à Ras Shamra qui ont révélé, dans le secteur du rempart, un nouveau lieu associé à des pratiques religieuses et permis la découverte d’une stèle portant un décor historié exceptionnel. Bérénice Lagarce-Othman s’attache à un groupe de scarabées, présentés pour la première fois ; par l’editio princeps de plusieurs pièces, l’auteure œuvre ainsi à l’établissement du corpus des ægyptiaca d’Ougarit en cours d’établissement. De nouveaux éclairages sur le plan religieux sont apportés par Jean-Marie Husser, Thomas Römer et Nicolas Wyatt. Ces contributions traitent des questions débattues depuis plusieurs décennies – la fonction des mythes, la figure de Baal et son rapport avec la Mort, l’idéologie royale – à l’occasion d’une nouvelle analyse des poèmes du Cycle de Baal ou de celui de la Naissance des dieux beaux et gracieux mais aussi sur le lien entre Ougarit et la tradition biblique. D’autres contributions reflètent des orientations de la recherche plus récentes : Françoise Ernst-Pradal, Patrick Maxime Michel et Juan-Pablo Vita ont ainsi pour objectif de mieux définir l’élément hourrite de la société ougaritique, par le prisme des études paléographiques et lexicales, tandis que Sophie Cluzan et Valérie Matoïan participent au développement des études iconologiques portant sur les représentations divines et royales.

Liste des contributions
  • « Notes d’Archéologie Levantine LXI. L’archéologie syrienne et les travaux de Claude F. A. Schaeffer (1898-1982) », Michel al-Maqdissi (Musée du Louvre)
  • « Le roi d’Ugarit et la demeure de Zimri-Lim », Dominique Charpin (Collège de France, UMR 7192)
  • « New evidence on sanctuaries in Ugarit: Court III of the recently discovered ‘Great Building’ of the Rampart Area », Khozama al-Bahloul (Direction générale des Antiquités et des Musées de Syrie)
  • « Un groupe particulier de scarabées du Bronze récent à Ugarit : questions d’origine et d’original », Bérénice Lagarce-Othman (Sorbonne – Paris IV, UMR 8167)
  • « Paléographie des textes hourrites syllabiques d’Ougarit (suite et fin) : La bilingue RS 15.010 », Françoise Ernst-Pradal (UMR 8167 Orient et Méditerranée)
  • « Paléographie des textes hourrites syllabiques d’Ougarit (suite et fin). Synthèse et conclusion »,
  • Françoise Ernst-Pradal (UMR 8167 Orient et Méditerranée), et Juan-Pablo Vita (CSIC-ILC, Madrid)
  • « Un rite d’intégration des princes royaux en ktu 1.23. Si les « goodly gods » étaient des « bonny princes » », Jean-Marie Husser (Université de Strasbourg)
  • « L’emprunt lexical à Ugarit : indication(s) sur les pratiques rituelles ? », Patrick Maxime Michel (Université de Genève)
  • « The Problem of “Dying and Rising” Gods: The Case of Baal », Nicolas Wyatt (Université d’Edinburgh)
  • « Baal et Yhwh face à la Mort », Thomas Römer (Collège de France, UMR 7192)
  • « Le roi et la « quête » d’éternité. Réflexion à propos du vase inscrit au nom de Niqmaddu (RS 15.239) », Valérie Matoïan (UMR 7192 CNRS – Collège de France)
  • « Un monde à l’horizontal dans la glyptique d’Ugarit : une culture ancienne au service de la mythologie et des croyances d’un royaume du Bronze récent », Sophie Cluzan (Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales)
elementum libero consectetur efficitur. mattis risus odio